GRADES

L'aisance technique du karatéka offre une reconnaissance universelle de notre Art.

Au Japon, cette reconnaissance est symbolisée par un grade traditionnel.  

 

Kata du grade (testés lors d'un examen*) :

     Ceinture blanche :  Je découvre mon premier Kata.

     Barrette jaune enfants :  1 Kata du Niveau I (à choix).

     Ceinture jaune :  2 Katas du Niveau I (à choix).

     Barrette orange enfants :  3 Katas du Niveau I (à choix).

     Ceinture orange :  les 4 Katas du Niveau I.

     Barrette verte enfants :  1 Kata du Niveau II (à choix).

     Ceinture verte :  2 Katas du Niveau II (à choix).

     Barrette bleue enfants :  3 Katas du Niveau II (à choix).

     Ceinture bleue :  4 Katas du Niveau II (à choix).

     Ceinture bleue avancée :  2 Katas du Niveau III (à choix).

     Ceinture marron :  4 Katas du Niveau III (à choix).

     Ceinture marron II :  1 Kata favori additionnel (à choix, Niveaux II, III ou IV).

     Ceinture marron III   :  2 Katas favoris additionnel (à choix, Niveaux II, III ou IV).

     Ceinture noire :  2 Katas favoris avec Bunkai (choix libre).

(*) Il faut également pouvoir présenter avec grande aisance lors de l'examen plusieurs Katas du grade actuellement porté (au max. 4 Katas issus des niveaux précédent, si applicable).

________________________________________________

Pour vous aider, des vidéos de tous ces katas sont visibles sur notre pages HOME TRAINING :

HOME-TRAINING (ID d'accès: ektsvd)

________________________________________________

 

COMMENT PRÉPARER L'EXAMEN ?

 

Pour chaque grade de difficulté correspond une ceinture de couleur spécifique.  

Quelque soit le dojo de karaté :  Cette ceinture est portée aux entrainements par le karatéka lorsqu'il s'entraine en kimono. Une ceinture obtenue dans une école officielle de karaté reste acquise pour toute la vie et pourra être portée dans tous les pays du monde. 

 

La couleur de la ceinture est déterminée suite à un examen officiel de grade (ou de ceinture).

Calendrier : En principe cet examen se déroule en fin d'un cycle annuel complet (juin). Quelques fois, des tests partiels sont également réalisés à la fin d'un micro-cycle d'entrainement dont le contenu change à chaque saison (automne, hivers, printemps, été). Ces tests préparatoires ne remplacent pas l'examen de promotion requis en fin du cycle. 

 

Durant l'examen de grade sont testés les diverses habiletés technico-tactiques pré-requises pour le niveau souhaité.  La condition physique de base du karatéka est également un atout important.

Présentation à l'examen :  Executer devant un jury, une démonstration technique comportant un choix personnel parmi plusieurs Katas de la liste imposée.  

 

Le Kata permet de voir directement les habiletés du karatéka sur le plan technico-tactiques, car il est composé d'une série de mouvements chorégraphiques que le candidat doit être capable de réaliser avec grande précision et sans aucune peine.  Les Katas travaillés personnellement seront démontrés seul devant un public lors de l'examen.  

Niveaux de difficulté : En fonction du niveau et de la longueur du Kata, s'ajoute des éléments techniques complexes qui le composent, ainsi, en plus de la coordination technique requise, avoir une excellente condition physique facilitera l'exécution précise des enchainements. Ces enchainements doivent être donc appris vraiment par coeur, pour cela il faut les répéter de très nombreuses fois sans aucune faute technique. 

 

L'aspect mental du karatéka sera également considéré à l'examen, pour permettre au karatéka de se concentrer sur son objectif. Une ceinture traditionnelle symbolise la capacité d'un karatéka à executer avec une très grande aisance un Kata traditionnel correspondant au niveau porté. 

Aisance à l'examen : l'attitude sportive générale du karatéka qui se présente devant le jury, doit démontrer de la grâce et de l'élégance dans la précision de tous ses mouvements, avec une grande discipline personnelle. L'attitude est regardée pour permettre au candidat de poursuivre aisément dans un cours qui présente des séries de niveau plus difficiles.

 

Le niveau de difficulté classe ces Katas traditionnels en 4 listes, pour débuter (ceinture blanche), jusqu'à la maitrise (ceinture noire).

Choix du candidat:  les Katas d'examens seront choisis parmi une liste pédagogique. Les listes classent les Katas selon le niveau à atteindre afin des les réaliser sans trop de difficulté. Le niveau de complexité des séries et de longueur du programme va de 1 à 4.  

 

Le qualité de la performance lors de l'execution du kata doit permettre une efficacité absolue des mouvements dans leur application en self-defence. La complexité de chaque série est en fonction du nombre de mouvements à réaliser en rythme et avec une respiration juste.

Efficacité du Kata : réussir à executer efficacement chaque série jusqu'à pouvoir l'utiliser pour se défendre avec une très grande confiance en cas d'une agression réelle. 

 

LISTE DES KATAS : 

 

 

________________________________________________

La compétition sportive:  Pour les jeunes, certains ont un esprit naturellement combattif et aiment se lancer des défis sportifs. Il existe une progression spécialisée, avec des ceintures sportives rouges et bleues destinées exclusivement aux compétiteurs actifs lorsqu'ils se présentent en ligue nationale suisse. Ils doivent avoir un niveau de compétence minimum pour se présenter à un concours officiel en suisse. L'engagement personnel est important:

Une spécialisation de technicien (licence de compétiteur suisse) :  confirme la capacité à exécuter un programme technique composé d'au minimum 6  Katas de karaté. L’exécution de ce programme doit démontrer un très bon niveau de performance athlétique qui sera non seulement utile en cas d'agression, mais également visuellement très esthétique face à des juges en concours. 

Une spécialisation de combattant (licence de compétiteur suisse) :  confirme de la capacité à utiliser un arsenal de techniques et de tactiques spécifiques destinées à rapporter des points dans un match de combat sportif qui sera arbitré. Comme pour le Kata, la précision des techniques et le timing des séries sont des facteurs de réussite.

________________________________________________

 

LES BONNES POSITIONS :

 

X NG (NOT GOOD!) =  ATTENTION A BIEN TRAVAILLER CES DETAILS !